Mois : janvier 2016

Naboja, extrait n°2

portrait cath chez Flo

Comme promis, je vous propose de découvrir un peu de mon écriture et de mon projet au travers de deux nouveaux chapitres.

Bonne lecture ! (Désolée pour l’étrange mise en page que je n’arrive pas à changer, sauts de lignes impossibles à modifier !) (suite…)

Projets à venir

« Naboja, la frontière interdite » est achevé depuis très longtemps, maintenant. Depuis que le point final a été posé et les dernières corrections faites, j’ai eu le temps de me pencher sur d’autres projets. Je vous les présente pour que vous compreniez que l’histoire de mon écriture est loin d’être terminée…

Actuellement, je suis dans la création d’un roman jeunesse d’aventure qui est le premier d’une série : « Carline Fairwood et les sorcières du Destin« , l’histoire d’une adolescente qui apprend son appartenance à une longue lignée de sorcières qui combattent pour rétablir des destins abîmés… Elle voyage dans le temps grâce à… chut, c’est un secret !

L’écriture d’un conte pour enfant étant terminée depuis plusieurs années, je l’ai reprise et prépare sa mise en image. J’espère avancer rapidement et présenter « La princesse Tétine » très prochainement.

Mon dernier projet dans l’immédiat est l’illustration d’une comptine, écrite l’an passée. Je voudrais une double histoire, l’une racontée en mots, l’autre en dessins. Je souhaite des images truffées de détails cachés. J’imagine un très bel album.

Et puis, et j’ai beaucoup de travail en perspective, la reprise de l’écriture du tome 2 de Naboja, commencée il y a trois, quatre ans et abandonnée ensuite par manque de temps.

Voili, voilou, vous savez tout ! (ou presque, je ne vous ai pas encore parlé de la maison d’édition de « La Silvine » !)

P1340425

 

Biographie

 

portrait cath chez Flo

Conteuse professionnelle, je passe le plus clair de mon existence dans l’univers des enfants où je me sens parfaitement à mon aise. Animatrice de groupe d’écriture dans un collège ou intervenant extérieur en lycées et écoles primaires, je bouscule  l’imaginaire des élèves afin qu’ils puissent rencontrer le leur. Ma tête est remplie de projets d’écriture, contes,  romans fantastiques…. et je n’ai qu’un seul rêve : l’aboutissement de mon travail par la publication de mes écrits… un peu à bout de souffle, je continue malgré tout d’espérer, espérer encore et, enfin, peut-être un jour, PARTAGER mes mots avec vous !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les personnages

Le titre, vous connaissez.

Un chapitre, vous en avez vu un et même traduit en anglais !

Mais les personnages, ça, vous n’en savez rien…

Il y en a beaucoup ! C’est que l’imaginaire des enfants est très riche et que donc leurs créations très grandes. L’idée de Naboja, c’est de prétendre qu’à chaque fois qu’un enfant a une peur, qu’il imagine une créature : elle se crée. C’est ainsi que, très vite, dans toutes les chambres où se trouve un enfant, se multiplient toutes sortes de créatures plus ou moins bizarres et terrifiantes… Ces créatures forment le peuple des Semeurs de Peur.

Chambre de Benjamin, le héros, et de sa petite sœur Carline

10452952_chambreben

Parmi elles, vous pourrez rencontrer (passez avec votre souris sur les images pour découvrir leurs noms) :

Communiquer pour se faire connaître

Depuis plusieurs années, je n’ai de cesse que de rencontrer des gens : enfants, adolescents et adultes pour faire connaître et partager mon projet de publication. De classe en classe, de médiathèques en écoles, collèges et lycées, d’associations en clubs lecture, je vais là où l’on veut bien m’écouter, partageant le travail de folie d’un auteur, ses rêves et ses espoirs. J’avoue adorer cela !

Toujours parce que mon blog officiel a disparu à cause de Blogorama, avalant mes six années de travail, je continue à chercher à me remettre un peu à flot, parcourant les sites et mes pages pour retrouver quelques infos sur la vie de Naboja.

Voici quelques images, tirées de mes interventions… il en manque beaucoup, beaucoup…

Frouard (médiathèque pour les écoles Colvis, Piecuch…, club lecture, école Elsa Triolet avec Madame Harman en Cm2 qui a proposé tout un travail autour de mon roman, collège, club écriture…), Laître-sur-Amance (classe CM1/CM2 de Madame Guery + Intervention au cour d’un voyage scolaire), Longuyon (club lecture), Pont à Mousson (lycée Hanzeley – CDI), Nomeny (école primaire), Nancy (association AMP, lycée George De la Tour…)…

Désir de souscription

images (2)

Bonjour à tous, le moment de la souscription approche. J’ai presque tous les éléments qui vont me permettre de budgétiser mon projet et de le lancer sur Ulule.com.

Hier, j’ai pu discuter avec Tristan Pavon, mon interlocuteur chez Copy-Média qui sera mon imprimeur. Je devais voir avec lui, outre différents devis, ce que j’allais mettre en place pour les souscripteurs.

En effet, dans le principe d’Ulule, une personne faisant un don reçoit une contrepartie (normale !). Suivant le montant du don : un marque page, un livre dédicacé, deux, trois même ! 😉 .

Pour les souscripteurs apportant des sommes plus importantes, je proposerai une version série limitée du livre (Encre transparente qui donnera de l’effet à certains éléments de la couv + quelques pages blanches en début ou fin d’un chapitre choisi (non déterminé encore qui me permettront d’écrire le morceau manquant à la main – imaginez un peu ! 🙂 ). Une carte du monde du Rêve sera également insérée à cette série.

Enfin, pour les très gros souscripteurs (qui sait !), un livre série limitée plus une carte dédicacée grand format à encadrer seront offerts…

Je n’ai pas encore pensé à tout, très certainement, mais je compte sur vous pour m’apporter d’autres idées !

Naboja, the forbidden frontier

 

319894_10150867495358705_1563515952_n
Abigail Grater

 

Naboja est en cours de traduction en anglais. La traductrice, Abigail Grater, s’est intéressée à ce roman et, conquise, a proposé de le traduire.

Je vous propose donc de découvrir le premier chapitre du roman traduit par ses soins.

« Naboja, the forbidden frontier » is protected by  copyright at SGDL

Book 1, Chapter 1

Fear’s Rebellion

(suite…)

Extrait du livre

images (2)

Voici un premier extrait de Naboja. Le roman est divisé en six livres (parties) constitués de douze à quinze chapitres chacun. Le total des pages A4 est de 274, soit un roman qui devrait, en format livre, atteindre les 460, 470 pages, je pense.

Le roman commence comme un livre pour enfant. On est dans une chambre, un enfant qui n’a qu’une seule envie : DORMIR le plus vite possible… L’atmosphère y est légère comme une histoire qu’on s’apprête à lire à un enfant le soir… et pourtant…

(Ne maîtrisant encore que très mal les fonctionnalités de ce blog, l’agencement du texte me semble un peu spécial avec des sauts de lignes et des surlignages qui n’apparaissent pas dans le texte original.)

« Naboja, la frontière interdite » est une oeuvre protégée à la SGDL

Chapitre 1

La révolte de la peur

(suite…)

Revue de presse

Comme je vous l’ai dit précédemment, mon ancien blog a totalement disparu suite à la fermeture subite et imprévue de Blogorama… Six ans, c’est impossible à rattraper, mais je vais tenter de retrouver un peu de son contenu en farfouillant dans ma mémoire… ce n’est pas gagné et l’esprit du moment, évidemment, restera perdu pour toujours.

Je ne peux que coller, rapiécer  la mémoire dépossédée de ce blog qui me manque beaucoup.

Voici quelques-uns des articles de presse que j’ai pu retrouver, très peu à la vérité…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

article Est répu 30-05-10

EPSON scanner image

Quatrième de couverture

 

portrait cath chez FloLaissez-moi vous présenter la quatrième de couverture de « Naboja, frontière interdite ». Je l’ai aéré pour une lecture plus facile de cet article :

« Quand Benjamin s’endort, il sourit. Cachés dans l’ombre de sa chambre, les Semeurs de Peur s’inquiètent et s’interrogent : Pourquoi cet enfant n’a plus peur du noir et ignore leur travail de terreur nocturne ? Une nuit, Aurane, la plus terrible des esprits de la nuit, propose à son peuple l’impensable : traverser Naboja, la frontière interdite du Rêve, pour y retrouver Benjamin. En acceptant son plan, les Semeurs de Peur sont projetés dans une aventure fabuleuse où, à leur grande surprise, ils sont amenés à appréhender le monde autrement. Leur voyage devient alors un parcours initiatique où, jusqu’à leur rencontre ultime avec l’enfant, ils grandissent, évoluent, apprennent pour finalement comprendre. Comprendre que cet enfant est bien plus qu’un parmi tant d’autres. Ainsi, malgré des différences apparaissant comme des barrières infranchissables, deux mondes vont se télescoper, s’unir et affronter le Mal pour sauver l’Univers. Naboja, c’est l’histoire bouleversante d’un enfant qui, étouffé par un handicap pesant, fuit dans le monde du Rêve pour échapper au sien. C’est aussi, et surtout, un cheminement intérieur où les héros, alors qu’ils sont sur le point de tout perdre, réalisent que nul ne peut échapper à sa condition, que nul n’a le droit de briser la chaîne qui unit les êtres vivants à l’univers. Un voyage jusqu’au bout de soi-même et des autres. L’histoire palpitante d’un petit peuple de l’ombre et d’un enfant extraordinaire qui avait juste oublié qu’il l’était. »