Envol

Eh bien voilà, c’est fini. Naboja est parti. Cela me fait un peu l’effet du départ d’un enfant qui quitte la maison pour la première fois.

Je me souviens de toutes ces émotions contradictoires qui me tournaient dans le cœur et dans la tête quand mon fils a commencé à s’éloigner de chez nous. Joie, parce que j’avais su lui donner l’envie de conquérir le monde ; tristesse, parce qu’il préférait sa liberté à la tendresse de mes bras ; peur, parce qu’en disparaissant de ma vue, je ne pouvais plus le guider (et si je ne l’avais pas suffisamment armé !) ; angoisses, parce qu’il était seul et que s’il lui arrivait quelque chose, je ne le saurais pas, pas assez tôt… des nuits d’insomnie.

Il se passe un peu la même chose avec Naboja. Tant de joies mêlées à d’insurmontables angoisses ! Des si à la pelle ! Des nuit à ruminer ou à me réveiller en sursaut en me demandant si j’ai bien corrigé telle ou telle ligne, tel ou tel mot.

Une tête au bord de l’implosion et des erreurs qui pleuvent, des oublis insensés qui perturbent… beaucoup. Et si j’étais en train de craquer ? Et si je n’étais pas à la hauteur ?

Voilà où j’en suis après tout ce temps à avoir espéré arriver au bout de ma longue aventure. Tant d’années !

Vous pouvez comprendre ça, vous ?

Il y a tout juste une semaine, je terminai mes corrections

et préparai l’envoi du manuscrit à CopyMédia. Je n’en pouvais plus.

Publicités

6 réflexions sur “Envol

  1. Bravo Catherine ! enfin libérée… tu as pris la bonne décision. Tu dois être bigrement soulagée ! Comme je te comprends. Un vrai parcours initiatique. L’écriture d’un livre prend du temps et perturbe sûrement beaucoup. C’est légitime que tu passes par tous ces stades. J’ai vraiment hâte de le lire en totalité ton merveilleux roman ! Tu me diras où je peux me le procurer, si possible dédicacée de ta main. Allez, à présent détends-toi, tout ira bien. Et puis, les jeux sont faits ! Pour ma part, je suis vannée, vannée de préparer la maison pour sa vente. Ça y est, moi aussi je suis prête dans la tête surtout. Mais moi, si la vente se fait, c’est pour quitter un lieu où j’ai vécu tout de même 34 ans. Ah, si la maison pouvait parler… Je pense beaucoup à toi et à toute ta famille, pourtant je reste silencieuse. Hélas, tous ces temps-ci, j’étais trop prise, car nous nous activions à l’intérieur et à l’extérieur, la maison, le jardin, puis encore le jardin et la maison. Je suis à bout. Pourvu que je signe bientôt un compromis de vente ! J’ai hâte à présent de changer de vie. Et faire, je l’espère faire très bientôt votre connaissance. Je te souhaite bonne chance pour la vente de ton bel ouvrage et à bientôt, Je t’embrasse fort ainsi que toute ta grande famille Véronique

    Aimé par 1 personne

    1. Ton message me touche beaucoup, Véronique. Moi aussi j’ai hâte de te rencontrer pour de vrai ! 😉 Depuis que tu es entrée dans ma vie, je pense beaucoup à toi, comme si le lien dont on ignorait tout était à présent en conscience, et c’est assez magique. Tes silences sont aussi les miens. Ta maison, ton jardin, tes souvenirs les plus intimes. Mon roman, mes corrections, mes angoisses, mes pensées les plus intimes… Nous sommes à un tournant important de notre vie, chacune. Le temps nous accapare parce qu’il n’en donne pas plus quand on en aurait besoin ! Tes silences ne me dérangent pas, parce que je sais qu’ils ne veulent pas dire oubli… Je t’embrasse bien tendrement et te souhaite la réalisation de ce vœu de vente rapide… après, on parlera tranquillement et on se rencontrera, je le sais.

      J'aime

  2. FÉLICITATIONS.
    Hâte de te lire et partir à la rencontre des personnages extraordinaires qui viennent de partager un grand moment de ta vie. .
    A très vite .
    Je t embrasse tendrement.

    Angie.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh ! merci ma petite Christelle ! Je suis tellement émue à chaque fois que je te lis. Ton enthousiasme et ton soutien sont très, très important pour moi. Ils signifient beaucoup. Bientôt, on se verra plus longuement, maman cherche à nous réunir autour d’un repas. Elle était si contente de te revoir ! et papa aussi… On t’a trouvé géniale ! Ton mari est super et tes enfants magnifiques ! J’ai hâte de me poser et d’en savoir plus sur toi, chère filleule ! A bientôt ! Bisous tout doux à tous les quatre !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s