Étiquette : Revue de presse

Une critique touchante de Naboja

De Sonia, professeur de Français et correctrice de mon roman. Pour la petite histoire, nous ne nous sommes jamais rencontrés. Sonia s’est accrochée à mon projet grâce à mon blog sur Artblog, il y a de cela plusieurs années. C’est la première impression détaillée de ce qu’elle a lu de Naboja… Je l’ai découverte sur sa page Facebook, c’est très, très touchant ! merci, merci, merci Sonia…
Voici donc ce qu’elle en dit :
« Je reviens pour partager la joie d’une amie, Catherine Jolibois Silvestre, qui vient d’ouvrir sa propre maison d’édition, où elle pourra publier son roman « Naboja, la frontière interdite », ses contes…
J’en suis ravie, car pour un imaginaire tel que le sien, il fallait une maison d’édition unique. Son nom : « La Silvine ». https://naboja.wordpress.com/…/maison-dedition-de-la-silvi…/
Pour vous parler un peu du roman, en espérant, chère Catherine, ne pas en dénaturer l’essence : une histoire où je découvre le monde intérieur d’un enfant, peuplé des plus hideuses et des plus sympathiques créatures qui soient, de celles qui font peur et de celles qui protègent, au fil d’un parcours où se révèle peu à peu ce qui hante le quotidien du petit Benjamin. C’est un roman où rien n’est déterminé, où toutes les émotions de la vie se rejoignent, où l’humour et la vigueur d’une savoureuse répartie ne cessent de me surprendre à un moment où tout semblait perdu.
Ce n’est pas un livre comme les autres. Le texte est comme un océan qui nous invite tour à tour à contempler l’horizon, puis la crête des vagues où tout un monde d’écume et d’embruns nous donne envie d’y plonger tout entier.
C’est un texte qui a été travaillé comme les multiples facettes multicolores d’un cristal qui laisserait passer les rayons du soleil pour en déployer tout le prisme de l’arc-en-ciel.
Et sans perdre de vue la courbe de l’arc, la trame principale, qui nous guide de la terre à la terre, en nous offrant le bonheur d’avoir, arrivés à son sommet, la tête dans les nuages. Nous quittons notre réalité pour y revenir à jamais changés.
Je n’ai de cesse d’y voir un nouveau succès digne de Harry Potter et je l’écris et le crie haut et fort, je le verrais bien adapté au cinéma, c’est signé et re-signé!
Tu as tellement bien fait de te lancer dans cette belle aventure, Catherine! »
sonia de sardaigne
Publicités

Rencontre Avec Une Formation AMP (Mes Interventions)

(posté sur artblog le vendredi 19 mars 2010 10:32)

522356_intervention

Formation AMP (Aide Médico Psychologique), Vandoeuvre – 18 mars 2010

Professeur Référent : Philippe de Gueldres

Invitée par Claudine Martin dite « Tintine » pour parler de mon roman et de la dyslexie, je suis arrivée au bureau de ALAGI, certaine de me retrouver face à seulement trois ou quatre personnes.

Mais quand la porte s’est ouverte, dix-huit paires d’yeux se sont tournées vers moi manquant de me faire tomber à la renverse !

Je me suis immédiatement demandée ce qui avait pu pousser tous ces gens (enfin, plutôt ces sourires !) à venir m’écouter et m’accueillir. Sensation de vertige immédiate !

Mais c’était sans compter l’incommensurable longueur de ma langue, qui lorsqu’on lui en donne l’occasion ne peut s’empêcher de se déchaîner (un cheval de course !).

Ldyslexie est un poison que je connais bien pour l’éprouver chaque jour avec mes deux enfants. J’ai du tellement me battre avec les écoles -surtout et en particulier-, emmagasiner tant de colère, de tristesse, de peur aussi au cours de toutes ces années, que me donner l’occasion d’en parler est à la fois terrible et fantastique – ajoutons aussi thérapeutique. Je voudrais tant faire comprendre l’ignominie sournoise de ce handicap que nul ne voit, mais qui est bien là, et qui mène la vie dur à celui qui la subit.

Hier, ces merveilleuses personnes pleines de générosité, d’écoute et de sensibilité m’ont permis enfin de me libérer. Je n’ai aucun mot suffisamment fort pour les remercier comme je le souhaiterais, mais je peux cependant, au moins, leur rendre hommage, car leur choix professionnel n’est pas des plus simples, ni des plus reconnus… sauf, et je l’espère !, par ceux qui vont les recevoir et qui verront leur vie largement améliorée par leurs douces attentions.

Vous m’avez remerciée, mais c’est à moi de le faire !

Car, hier, je vous le dis, j’ai rencontré des anges !

Merci les Filles !

Merci également à leur super prof !

Revue de presse

Comme je vous l’ai dit précédemment, mon ancien blog a totalement disparu suite à la fermeture subite et imprévue de Blogorama… Six ans, c’est impossible à rattraper, mais je vais tenter de retrouver un peu de son contenu en farfouillant dans ma mémoire… ce n’est pas gagné et l’esprit du moment, évidemment, restera perdu pour toujours.

Je ne peux que coller, rapiécer  la mémoire dépossédée de ce blog qui me manque beaucoup.

Voici quelques-uns des articles de presse que j’ai pu retrouver, très peu à la vérité…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

article Est répu 30-05-10

EPSON scanner image